Ma GRS - Récit de ma vaginoplastie

Jour précédentRetourJour suivant

Samedi 22/11/2003 (J-2)

Arrivée à la clinique Jour de mon admission à la clinique.

Matinée

Réveil à l'hôtel Rothof, situé dans la Denninger Straße, tout près de la clinique, après une nuit de sommeil relativement bonne.

Erection matinale. C'est un comble ! Je ne peux même pas en profiter, car mes parents dorment dans la même pièce que moi

Petit déjeuner somptueux, suivi d'une demi-heure de détente dans le sauna du centre sportif situé non loin de la clinique.

11h45

Arrivée à la clinique. J'ai la chambre 219. Mes parents m'accompagnent et restent avec moi jusqu'à ce soir. Je règle les formalités à la réception. J'ai la possibilité de confier mon argent (15000.- euros en espèces pour payer la chirurgie et le séjour) à la réception, en échange d'un reçu.

12h20

Petra, une infirmière très sympathique m'accompagne dans ma chambre, m'explique son fonctionnement, et me donne 6 litres de laxatif (Klean Prep®) à boire avant 17h.

Le goût (ou plutôt l'absence de goût, hormis un léger parfum de vanille et un coté un peu salé) est assez désagréable mais supportable. La préparation passe mieux avec la poudre citronnée fournie par l'infirmière. Une demi-heure plus tard, je passe un quart de mon temps aux toilettes et la moitié du temps qui me reste à essayer d'ingurgiter ces fameux 6 litres.

Il est surtout difficile de boire autant lorsque l'on n'a pas soif.

Ma chambre est une chambre pour deux personnes, comme je l'avais demandé. Malheureusement, je suis seule et le deuxième lit sera vide jusqu'au milieu de la semaine prochaine.

14 h

Visite d'un infirmier d'origine polonaise qui me remet un questionnaire médical à remplir. Une bonne surprise : il comprend le russe :-)

Ma TA est 130/60, et ma température est de 36°C dans l'oreille.

15h20

Visite du Dr. Kraut, qui me semble fort sympathique, et me pose quelques questions de rigueur au sujet de mon dossier médical et de mes antécédents. Rien à signaler, tout est prêt pour l'opération. Il m'explique aussi ce qui m'attend demain.

15h45

Je reçois le matériel médical (matériel de soin pour le néo-vagin (Wundertüte), alaises, produits divers, gants en latex, bas de contention, accessoires pour perfusion). Je ne dois pas m'inquiéter : Tout cela n'est pas pour tout de suite.

16h45

Dernier verre de laxatif de la journée. Yes !!! J'ai bien mérité ma tisane à la menthe. A force d'excréter du liquide, en allant aux toilettes, je sens une irritation à l'anus.

17h15

Dîner. Mon festin se compose de deux potages (bouillon). Je continue à aller aux toilettes, mais à un rythme moins soutenu. Je n'évacue que du liquide. On pourrait presque le boire tellement il est limpide :-)

La purge n'était finalement pas si terrible (pas pire qu'une séance de lavements :-) ), et je n'aurai plus droit à d'autres hostilités pour la journée.

Autres événements de la journée

J'apprends que deux patientes transgenre fraîchement opérées se trouvent dans la chambre quasi face à la mienne. Je passerai les voir à l'occasion. Ma mère est rassurée de les avoir aperçues en forme. Je reçois plusieurs coups de téléphone durant l'après-midi qui me font chaud au cur, dont un de Tina, une amie transgenre très proche, qui m'encourage et m'apprend que 219 (mon numéro de chambre) est un bon numéro dans la numérologie chinoise. Ma grand-mère m'appelle pour me dire 'merde' alors que je sors des toilettes. Je rigole :-)

18h15

Mon père, pour je ne sais quelle sombre raison, réajuste son pantalon et se retrouve en slip dans ma chambre. Je lui dis de faire attention, car dans le cas où Frau Dr. Spehr viendrait, il passerait certainement à la casserole :-)

Départ de mes parents. Je suis un peu triste, mais pas tant que ça.

Je décide de regarder un peu la télévision allemande pour me changer les idées puis bien dormir ensuite. Je constate qu'une fois 'dans le bain', j'arrête de me poser des questions métaphysiques sur l'opération.

Francine et Cornelia m'appellent et m'apportent beaucoup de réconfort. J'ouvre un petit cadeau de mes parents : une carte très touchante et un gentil dalmatien en peluche. Je le baptise 'Muschi' ('chatounette' ou 'foufoune' en allemand), évidemment. D'autres petits cadeaux m'attendent pour être ouverts pendant les éventuels coups de blues à venir.

20h30

Visite de la 'Nachtschwester' (infirmière de nuit), simplement pour me souhaiter une bonne nuit et me demander si je n'ai besoin de rien. Le personnel est décidément adorable.

21h30

J'éteins la télévision allemande, lassée par tant de sottises. Pour la toute dernière fois de ma vie, je me masturbe à la façon 'mâle'. Il me faut du temps et beaucoup de concentration pour me vider la tête et arriver à obtenir une érection, mais l'orgasme est pas mal. Pour la première et la dernière fois de ma vie, j'avale un peu de mon sperme. Je ne le trouve pas si alcalin que cela, mais le goût n'est pas agréable pour autant. Je prends bien sûr quelques photos souvenir.
Voilà, une page est maintenant tournée.

22h15

Je commence à essayer d'entreprendre de commencer à dormir. J'ai un peu de mal.